DIALOGUE INTER-MALIENS : LES VOIX DE MARIAM TRAORE ET DE AMINATA KEÏTA 

Deux grandes voix appellent les Maliens à participer au Dialogue inter-Maliens pour la Paix et la Réconciliation nationale. Il s’agit de celles de deux anciennes Premières dames : Mmes Traoré Mariam CISSOKO, épouse de feu le Général Moussa TRAORE, et de KEÏTA Aminata MAÏGA, épouse de feu Ibrahim Boubacar KEÏTA. Imaginez alors la grande satisfaction du Président du Comité de Pilotage du Dialogue inter-Maliens, Ousmane Issoufi MAÏGA et sa délégation qui ont rendu des visites de courtoisie à ces deux dames dont les époux ont marqué l’histoire du Mali.

Dans le cadre de ses prises de contact avec les épouses des anciens chefs d’État, le Président du Comité de Pilotage du Dialogue inter-Maliens, Ousmane Issoufi MAÏGA, accompagné par des femmes et certains membres dudit Comité, s’est rendu successivement aux domiciles de Général Moussa TRAORE et de Ibrahim Boubacar KEÏTA.

Mardi, il est 10 h 45 lorsque la délégation du Comité de Pilotage est arrivée au domicile du défunt général- président qui a dirigé le Mali 23 ans durant. C’est dans une atmosphère chaleureuse que la délégation est reçue par TRAORE Mariam CISSOKO, entourée, pour la circonstance de certains membres de la famille.

Après avoir adressé ses remerciements à la famille Traoré pour l’accueil chaleureux réservé à sa délégation, Ousmane Issoufi MAÏGA a salué la mémoire du Président Moussa TRAORE, ” un homme qui a consacré sa vie au Mali et aux Maliens “.

Il a ensuite expliqué le sens de la démarche entreprise par le Comité de Pilotage : Associer tout le monde au dialogue inter-Maliens.” Il est temps pour les Maliens de se mettre ensemble et de discuter sans interférence extérieure“, a-t-il affirmé.

Dans cette démarche inclusive le comité de pilotage ne pouvait pas ne pas associer les épouses des anciens chefs d’État. ” Il était important pour les membres du comité de venir pour prier pour votre défunt mari, prier pour vous. En retour, nous vous demandons de prier pour nous et de prier pour le Mali…” Le Président du Comité de Pilotage sollicite, comme il l’a fait partout où il est passé, les conseils, bénédictions et les suggestions de Mariam Traoré, pour la réussite du dialogue.

En retour, l’ancienne première dame a exprimé sa satisfaction de recevoir la délégation. Elle a invité l’ensemble des Maliens à participer au dialogue. ” Ne désespérons jamais du Mali. Si le Mali réussit, c’est tout le continent africain qui va réussir.”, a déclaré Madame Traoré Mariam CISSOKO.

Après Djicoroni, Ousmane Issoufi MAÏGA et sa délégation se sont rendus à Sébénicoro, au domicile de feu le Président Ibrahim Boubacar KEÏTA. Arrivés sur place à 15h 54, ils ont été accueillis par Madame Keïta Aminata MAÏGA. C’est une belle ambiance et pleine d’émotion que la rencontre a eu lieu.

Rencontre de témoignage également au cours de laquelle Ousmane Issoufi MAÏGA a parlé de l’immense travail abattu par Ibrahim Boubacar KEÏTA, en vue de rassembler les Maliens. Il a notamment évoqué le DNI (Dialogue National Inclusif) dont il a eu la charge de conduire avec d’autres personnalités. Ensuite, le Président du Comité de Pilotage a fourni de larges explications sur le processus de dialogue inter-Maliens, initié par le Président de la Transition, le colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État. ” Il faut que les Maliens se retrouvent autour d’un idéal commun. Il est temps que les Maliens se réconcilient. Nous venons solliciter vos conseils, vos bénédictions et vos suggestions”, dira le Président du Comité de Pilotage.

En réponse, Madame KEÏTA Aminata MAÏGA, très émue, a adressé ses remerciements à la délégation du Comité de Pilotage. Tout en appréciant la démarche, elle a également fait part de son espoir de voir le dialogue couronner de succès : ” votre mission n’est pas facile. Mais je sais que le comité est constitué d’hommes qui connaissent le Mali…Il faut que les gens se parlent, mais sans émotion et sans folklore. “, dira l’ancienne première dame.

Enfin, elle a appelé les Maliens à participer au dialogue afin de se rassembler autour d’un idéal commun qu’est le développement du Mali.

CHS/CCOM-DIMPR/180424

Contacts